pépites musicales 2017

10 pépites musicales en 2017


Fin d’année, heure des bilans… pour que ce soit plus léger, j’aime bien me remémorer ce que j’ai aimé durant l’année.

Ce ne sont pas des coups de coeur, parce que c’est trop rare pour qu’il s’en produise 10 par an! Et parce que je suis assez difficile, je le reconnais…

Voici une liste de ce que j’ai beaucoup écouté cette année… des titres musicaux, des chanteurs, des instrumentistes. Parfois c’est l’album entier que j’ai dévoré, parfois il s’agit juste d’un morceau en particulier. Sans doute que vous aussi, cela vous arrive d’écouter en boucle un morceau précis, voire un passage particulier? Heureusement que les pistes numérisées résistent aux répétitions multiples!

C’est hétéroclite, à l’image de ce que j’aime. De la chanson, du classique, du jazz et surtout des choses inclassables. Parce que je n’aime pas les étiquettes.

Voilà, c’est en quelque sorte ma playlist 2017.

Je vous la partage, en espérant que vous y trouverez une ou deux pépites! Ou peut-être que vous retrouverez ce que vous-même écoutez déjà beaucoup, souvent?pépites musicales 2017

Le classement est aléatoire bien sûr. J’ai eu plaisir à parcourir de nouveau ma cdthèque et ma bibliothèque numérisée pour voir ce que j’avais rajouté cette année et soigneusement annoté d’une ou plusieurs étoiles!

Je vous suggère de faire de même: rappelez-vous vos découvertes de cette année, vous allez voir la joie toute simple que cela va vous amener!

Et vous, quelles sont vos pépites musicales de 2017?

Angelina Wismes qui chante Barbara

Comment j’ai pu passer à côté tout ce temps? Pas trouvé à ce jour de personne capable de reprendre Barbara de façon aussi juste, en tout cas largement au-dessus des artistes (trop) médiatisés! Un bijou…

Josh Turner, guitare, ukulélé, mandoline, luth and much more

Découvert à la faveur d’une reprise de Bob Dylan. Ce jour-là, j’ai cliqué sur la vidéo sans savoir que je deviendrais accro! J’avais découvert la caverne d’Ali Baba. Tout est bon, rien à redire: voix, jeu instrumental, arrangements, prise de son, choix du répertoire et des « guests ».

Josh Turner, c’est le petit Jésus en culotte de velours – j’adore cette expression, même si on usage ici paraît incongru! La reprise de Paul Simon sur le lien ci-dessus m’a particulièrement émue.

pépites musicales 2017

le traditionnel Lamma Bada Yatathanna par Christiane Karam Quartet

Un titre arabe-andalou dont les parole sont ici. La version de Fairouz est incontournable bien sûr, mais j’aime celle que j’ai mise en lien car l’accompagnement est sobre. Beaucoup de raffinement dans l’interprétation et des sons qui me sortent de mes habitudes acoustiques! Rien de tel pour renouveler son inspiration.

Martha Argerich dans la partita BWV826

  • Et particulièrement le Cappricio. Du Bach, c’est à dire du beau, du bon. J’aime Martha Argerich à cause de sa fougue, qu’elle arrive à faire passer même dans la rigueur paisible de Bach, le feu sous la glace. J’appelle ça un bon nettoyage de chakras!

Carinhoso

  • Et en particulier la version du maître Caetano Veloso. J’écoute énormément de musique brésilienne, difficile donc de faire un choix mais ce titre de Pixinguinha a souvent résonné par ici.

Madeleine et Salomon : a woman’s journey

  • Je suis Clotilde Rullaud depuis quelques années: démarche et voix plutôt atypiques dans le paysage du jazz vocal français, exigeante et créative. Le duo présenté ici est parfaitement fluide, le répertoire est engagé et surtout la voix se fait instrument et porte-parole. Pour moi c’est incontestablement le meilleur disque de jazz vocal sorti l’an dernier.
pépites musicales 2017

Alice Coltrane: Turiya And Ramakrishna

  • Le son et la philosophie d’une époque, que j’aimerais bien revoir mise au goût du jour… La meilleure chose à faire est d’écouter et de continuer à creuser, c’est infini. Planant.

Loïs Le Van: So much more

  • Ce n’est pas souvent qu’un chanteur sait manier sa voix comme un instrument sans en rajouter… C’est le cas pour Loïs le Van. Chouette ensemble de chansons comme autant de petits films, bien scénarisés, bien arrangées. Poétiques, réalistes ou non. Le titre en lien, The old father and the polaroid donne une bonne idée de l’album: de l’espace, pour les instruments et les silences. Rare.

pépites musicales 2017

Airelle Besson : Radio One

La prolifique Airelle Besson! Cet album, c’est que du bon. La trompette mais pas seulement. Des morceaux pêchus, d’autres lénifiants. C’est accessible je pense, mais d’une grande qualité. Bref, c’est un disque qui me met toujours de bonne humeur. Elle a su bien s’entourer et la formule marche!

Isabel Sörling

Vocaliste présente sur l’album précédent d’Airelle Besson, Isabel Sörling joue dans différents projets. J’aime beaucoup son timbre cristallin empreint de folk et ses impros très fluides. Il faut absolument écouter ses reprises avec le piano de Paul Anquez, les variations mélodiques sont très subtiles et poétiques.

Liste finie! 10 est un nombre qui n’a aucun sens mais il fallait bien fixer une limite.

Liste non exhaustive, non totalement représentative… mais vous l’aurez compris, l’idée était surtout de se faire plaisir en réécoutant les morceaux préférés de l’année.

Pour recevoir la newsletter...
Vous bénéficierez d'autres conseils créatifs et idées d'activités autour de la voix et recevoir les informations sur les prochains ateliers de chant créatif!
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *