« Vous vous sentez mieux? »

« C’est bon pour toi? »

« ça va comme ça? »

Ces petites questions anodines entendues chez le médecin, dans un salon de coiffure, au cours d’un repas…

« Oui oui. »

« Pas de problème. »

« ça va. »

Ces réponses brèves, consentantes, prononcées à mi-voix, qui ne veulent pas froisser.

Ces réponses qui sont des mensonges.

La vérité du moment ressemblerait à :

« Non je sens que j’ai encore mal. »

« La température est trop chaude pour moi. »

« ça serait mieux si tu pouvais décaler un peu. »

Ces vérités qui ne sortent pas, ce sont celles du corps qui veut parler si fort.

Quelque chose dérange, dans l’idée de l’expérience qui va suivre.

Une position inconfortable, une date qui ne convient pas vraiment, une sensation désagréable mais on va faire avec, pourquoi se plaindre?

Le mental le bride alors tout aussi fort.

« Et si j’osais dire que non? »

Où est le danger, le risque?

Déranger…

Oser vivre son corps, oser affirmer que ça n’est pas assez bien, pas assez confortable, pas assez.

Ce serait déjà trop que de le dire?

Voilà comment notre esprit imagine que signifier ses besoins, c’est rabaisser l’autre, le mépriser, lui faire croire qu’il n’a rien compris.

Ce serait le remettre lui, en cause.

Comment nous aimons confondre les actions et les sentiments, nous voilà même à imaginer que si nous osions demander ce qui nous conviendrait pour de vrai, alors nos relations en seraient affectées.

Si j’en demande un peu plus, l’autre ne voudra plus rien me donner.

La vérité du corps est la suivante:

Prends place.

Laisse le langage traduire ce que vit le corps, ose le dire au-dehors.

Quitte ce mode de survie où tu te contorsionnes en permanence pour ne jamais jamais aller à l’encontre de ce qui t’est proposé.

Réclame ce dont ton corps a besoin.

Laisse-le se déployer enfin, respirer.

Prends place, en accordant ta voix à tes besoins profonds.

 

Un corps en voix est un corps habité, un corps habité est un corps qui se libère.

Un corps qui se libère est une âme qui s’harmonise et retrouve la sensation d’être à sa place.

 

La première étape est de revenir à l’écoute véritable et profonde du corps, de sa petite voix intérieure.

La suivante est d’incarner la parole du corps. En douceur, à son rythme, reprendre contact avec sa propre façon de s’exprimer. En respectant sa nature profonde.

L’exploration vocale et corporelle créatrice est une pratique simple, joyeuse, douce et puissante pour relier intérieur et extérieur. Retrouver en soi les ressources pour s’exprimer en plein accord avec tout son corps.

Oser se dire par le corps en-chanté,  pour oser se dire tout court dans les échanges du quotidien.

marion dorval

 

Envie de goûter à cet espace-temps où l’on peut oser être soi ?

Vivez une expérience où la connexion en pleine conscience à votre corps révèle votre voix en douceur.

Place au jeu, au plaisir, à la déconnexion du mental.

Place à votre nature profonde qui peut s’exprimer librement!

Voici en cadeau un extrait de séance Mémovoix.

30 min de vidéo guidée de pratique vocale & corporelle créatrice.

A savourer depuis chez soi, en toute autonomie, pour rentrer dans l’univers Mémovoix.

Bienvenue chez vous, dans votre voix!

chant pleine conscience
chakra chant
réveil vocal