Pratique Mémovoix: libérer la gorge, réunifier intériorité et expression de soi

22,00

Pratique Mémovoix pour réunifier intériorité et expression de soi par la voix.
Exploration vocale et corporelle de l’instant présent, axée sur le chakra de la gorge.
Libérer le son, libérer la voix et les mots.

Accessible à toute personne souhaitant se déployer corporellement, vocalement, dans la recherche d’une expression plus libre de soi.

Durée: 45 minutes.

Vidéo accessible sur la plateforme Vimeo après paiement.

Catégorie :

Description

Libérer la gorge, réunifier intériorité et expression de soi

Pratique Mémovoix pour réunifier intériorité et expression de soi par la voix.
Exploration vocale et corporelle de l’instant présent, axée sur le chakra de la gorge.
Libérer le son, libérer la voix et les mots en pleine conscience.

Accessible à toute personne souhaitant se déployer corporellement, vocalement, dans la recherche d’une expression plus libre de soi, harmonisante et énergisante.

Durée: 45 minutes.

Vidéo accessible sur la plateforme Vimeo après paiement.

Texte d’introduction à la pratique:

« Se sentir à nouveau puissamment doux et doucement puissant.

Calmer l’oscillation entre les injonctions et les disjonctions, entre les il faut de l’adulte et le je veux de l’enfant.

Réunifier pour ne plus se sentir tiraillé entre les mots refoulés étouffés entendus mais pas écoutés et ceux dits trop vite regrettés fragilisants blessants.

Dépasser les oppositions stériles en soi, celles qui nous font voir notre image en noir ou blanc, en occultant les richesses de nos nuances… et de celles des autres.

Expérience dans le corps pour caler la voix intérieure sur la voix qui va jaillir à l’extérieur.

Faire se rapprocher les contraires en soi et les apaiser corporellement et mentalement, aller de l’obscurité des petites hontes et des peurs vers le dehors réconcilié avec l’imperfection.

Ce qui paraît être une illusion – l’équilibre parfait n’existe pas – donne pourtant la sensation de tendre vers cet alignement intérieur, adoucit le décalage entre dedans et dehors.

Tout ceci grâce à notre propre voix et les sons qui nous révèlent à nous-mêmes tout autant qu’ils nous fortifient. »